En attendant les locaux, la restauration des firmans

 
 
[De custodia.org] Tandis que les travaux de restauration des salles du musée se poursuivent, frère Sergey Loktinov, archiviste de la Custodie, prépare les documents qui y seront exposés et en particulier les firmans: des décrets royaux ou des documents juridiques émis par l’Empire ottoman, dont l’existence est fondamentale afin de  pouvoir retracer l’histoire de la présence des chrétiens à Jérusalem.

Le Fonds Firmans de la Custodie de Terre Sainte constitue une richesse exceptionnelle tant pour la quantité (2743 ont déjà été répertoriés) que pour la qualité artistique. Une des plus belles pièces de la collection appartient à la collection “gold”, ou bien aux firmans enluminés à la feuille d’or.

A l’instar des autres firmans, il a été nécessaire de restaurer cette pièce exceptionnelle, qui fut émise par la Sublime Porte en 1755 et qui octroie des droits aux franciscains au Saint Sépulcre. Frère Sergey Loktinov s’est adressé à deux restauratrices du laboratoire Consorzio Indaco (Italie): Chiara Lanciani, spécialiste des parchemins, et Ilaria Mansi experte en tissu. Elles ont dû reconstituer de la matière en essayant des papiers de différents grammages pour approcher au plus près du papier originel.

L’ensemble du Fonds Firmans doit être nettoyé. Une mission qui devra trouver des financements extérieurs pour être menée à bien. En attendant, de nouvelles mesures conservatoires ont été prises pour toute la collection.

Vous pouvez contribuer à la restauration de la collection de firmans de la Custodie de Terre Sainte.

Scroll to Top