Les sources historiques

De l’époque d’Hérode à Soliman le Magnifique, jusqu’aux pèlerins d’aujourd’hui

Les sources sélectionnées pour la création de l’installation multimédia Via Dolorosa sont :

Psaume 122,1-2.8-9

Les sources sélectionnées pour la création de l’installation multimédia Via Dolorosa sont :

Psaume 122

Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem ! […]

A cause de mes frères et de mes proches,
je dirai : « Paix sur toi ! »
A cause de de la maison du Seigneur notre Dieu,
je désire ton bien.

Jésus condamné à la crucifixion (30 ap. J-C)

(Evangile selon Luc 24,4-5)

Pilate s’adressa aux grands prêtres et aux foules : « Je ne trouve chez cet homme aucun motif de condamnation. » Mais ils insistaient avec force : « Il soulève le peuple en enseignant dans toute la Judée ; après avoir commencé en Galilée, il est venu jusqu’ici. »

(Evangile selon Luc 24,44-46)

C’était déjà environ la sixième heure (c’est-à-dire : midi) ; l’obscurité se fit sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure, car le soleil s’était caché. Le rideau du Sanctuaire se déchira par le milieu.
Alors, Jésus poussa un grand cri : « Père, entre tes mains je remets mon esprit. » Et après avoir dit cela, il expira.

(Evangile selon Jean 19,5-6)

Jésus donc sortit dehors, portant la couronne d’épines et le manteau pourpre. Et Pilate leur déclara : « Voici l’homme. » Quand ils le virent, les grands prêtres et les gardes se mirent à crier : « Crucifie-le ! Crucifie-le ! »

(Evangile selon Jean  19,16-18)

Alors, il leur livra Jésus pour qu’il soit crucifié. Ils se saisirent de Jésus. Et lui-même, portant sa croix, sortit en direction du lieu dit du Crâne, qui se dit en hébreu “Golgotha”. C’est là qu’ils le crucifièrent, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.
Conquête de l’Antonia et destruction  de Jérusalem (70 ap. J-C)

(Flavius Josèphe, Guerre des juifs, V, 466-467 [11,4])

Les Romains, qui avaient commencé les terrassements le douze du mois d’Artémision, les achevèrent à grand peine le vingt-neuf y ayant employé dix-sept jours d’un travail continu. Car ces quatre terrassements étaient très considérables ; l’un, dirigé contre la tour Antonia, fut élevé par la cinquième légion contre le milieu de la piscine dite du Moineau (Strouthios) ; un autre, à une distance de vingt coudées environ, par la douzième légion.

Partager
email whatsapp facebook twitter google plus