Nouvelles

17 Janvier 2019

« Itinera ad loca sancta » : le catalogue des pèlerins

de MARTINA MINERI

Présentation du catalogue des livres de voyage des Bibliothèques franciscaines de Jérusalem

Le 14 janvier à Jérusalem a eu lieu la présentation du livre « Itinera ad loca sancta. Les livres de voyage des Bibliothèques Franciscaines de Jérusalem (Catalogue des éditions des XVème-XVIIIème siècles) », d’Alessandro Tedesco, publié en 2017 par les Éditions Terra Santa.

L’événement, accueilli par le Christian Information Center, est né au sein du projet « Livres Ponts de Paix », créé en 2011 par le Centre de Recherche Européen Livres Éditions et Bibliothèques (CRELEB) de l’Université Catholique de Milan, en collaboration avec la Custodie de Terre Sainte et l’ATS (Association pro Terra Sancta) qui, ces dernières années, a permis le catalogage et la valorisation du patrimoine de livres conservés dans les bibliothèques franciscaines de Jérusalem.

Le catalogue décrit la section ancienne (XVème-XVIIIème siècles) du fond spécial des Itinera ad Loca Sancta (ITS), conservé à la Bibliothèque Générale de la Custodie de Terre Sainte et à la Bibliothèque du Studium Biblicum. Comme le souligne Maria Gioia Tavoni, bibliographe italienne et historienne du livre, le lecteur – à travers la description des œuvres – est accompagné « sur un parcours où données historiques et documentaires, pensée et imagination s’entremêlent, établissant ainsi une relation solide entre le recueil de livres publié et la présence des franciscains. Ces derniers, par une coïncidence heureuse, fêtent en 2017 l’année d’impression et de publication du livre de Tedesco, ainsi que l’anniversaire des 800 ans de leur arrivée en Terre Sainte » (“Bibliotecheoggi”, juillet-août 2018, pp. 56-58).

Le professeur Edoardo Barbieri, enseignant à l’Université Catholique de Milan et promoteur du projet « Livres Ponts de Paix », a ouvert la présentation en introduisant les deux intervenants : Sundar Henny, du Centre des Études Méditerranéennes de Haïfa, et l’auteur Alessandro Tedesco. « La situation du fond des Itinera (comme dans toute bibliothèque historique) était stratifiée et complexe » a commenté Tedesco en parlant de son travail de catalogage « soit par rapport au nombre effectif des livres soit par rapport aux outils de catalogage qui le décrivaient ». Aujourd’hui, après un travail de redéfinition et de catalogage, on peut dire que le fond a une forme et une consistance définitives et qu’il peut être utilisé par les chercheurs grâce à deux nouveaux outils actualisés.

La deuxième partie a été axée sur le pèlerinage. « Les personnes, ayant accompli un même pèlerinage, ont en fait réalisé des expériences très différentes » a conclu Sundar Henny « ce qui est aussi démontré par la nature extrêmement hétérogène de leurs écrits ». Par une étude approfondie de cette diversité, le travail d’Alessandro Tedesco, qui arrive bien 150 ans après la publication de la Bibliographia Geographica Palestinæ de Titus Tobler, semble essentiel.