Section archéologique

Ouverte en juin 2018, la première aile de la section archéologique présente à travers six salles les artefacts liés aux institutions politiques de l’époque hérodienne, ainsi que ceux de la vie quotidienne à l’époque du Nouveau Testament, jusqu’aux premières expériences du monachisme. Un voyage fascinant niché au cœur d’anciens vestiges sauvés et restaurés pour l’occasion : une citerne de l’époque byzantine, des salles croisées, et une magnifique cour entourée de structures mamelouks.

Un voyage au temps de Jésus

La section archéologique permettra de comprendre, au travers de pièces extraordinaires – fresques, céramiques, mosaïques byzantines, monnaies, chapiteaux croisés, vases retrouvés dans les tombes de l’age du bronze, sarcophages, bijoux, lampes, ossuaires, etc – les différentes époques qui se sont succédées. Le musée exposera des objets provenant des fouilles menées en Terre Sainte par des frères franciscains archéologues au Studium Biblicum Franciscanum (institution scientifique pour la recherche et l’enseignement académique de l’archéologie biblique). Cette section sera un support à la légitimité des sanctuaires vénérés depuis des siècles par les franciscains et les nombreux pèlerins.

Prochaines étapes de la réalisation

Dans la deuxième aile (qui ouvrira prochainement), le visiteur sera guidé à travers les moments les plus importants de la vie terrestre de Jésus : depuis sa naissance à Bethléem et sa vie cachée à Nazareth, sa vie publique à Capharnaüm (dans la maison de Pierre) et en Galilée (à Tabgha et Cana où les premiers miracles ont eu lieu) jusqu’à sa Passion, sa mort et sa Résurrection à Jérusalem (à Gethsémani et au Saint-Sépulcre). Elle inclura également des collections qui viennent d’Egypte et de la Mésopotamie.
Comme un « pèlerinage archéologique » des sites bibliques, ce parcours permettra au travers des objets, de comprendre le contexte et l’histoire des Lieux Saints.

 

 

 

Parcourir les images des collections archéologiques.