7 Mai 2019

L’histoire du reliquaire utilisé pour la fête de l’Invention de la Croix

Ce matin a eu lieu au Saint Sépulcre la fête de l’Invention de la Croix par Sainte Hélène (du latin invenire : trouver).
A cette occasion, un reliquaire en or, argent et pierres précieuses de la Vraie Croix a été exposé. Il a été réalisé en 1947 par un orfèvre bénédictin, le frère Braun, à partir des objets laissés ou donnés par les pèlerins au Saint Sépulcre au fil des siècles.

Plus de 39 rubis, 243 diamants, 23 améthystes, 10 émeraudes, saphirs, opale et perles ont été incrustés sur l’objet. Sur les quatre côtés de la base,  des médaillons représentent différentes scènes de la Passion et de la Résurrection du Christ, notamment Jésus au jardin de Gethsémani, sur la Croix, la flagellation du Christ, la Mater Dolorosa, la Résurrection et le Sacré-Coeur.

Après un an de travail, l’artiste a présenté son objet avec la lettre suivante (extrait) :

Jérusalem, le 1er avril 1947.

Au très révérend père gardien de la Terre Sainte, 

Aujourd’hui, après presque un an, j’ai terminé le reliquaire pour la relique de la Sainte-Croix. Je vous remercie du fond du cœur pour la confiance que vous m’avez témoigné pour mener à bien ce travail et j’espère que ce trésor sacré, maintenant conservé dans une telle dignité, augmentera la vénération de chacun de nous (…)