10 Novembre 2021

Terre Sainte Magazine célèbre 100 ans d’histoire chrétienne

de ÉMILIE REY
Elle souffle ses 100 bougies et pourtant nombre de fidèles et de passionnés de Terre Sainte ne la connaissent pas encore. Qui ? La revue des franciscains de Terre Sainte, aujourd’hui diffusée en 6 langues et dans le monde entier. Petite plongée dans le passé…
  Nous sommes le 15 janvier 1921 et dans l’Imprimerie des Pères Franciscains (Franciscan Printing Press) tout le monde s’affaire. Le père Ferdinando Diotallevi, Custode de Terre Sainte (1918-1925), vient de fonder une nouvelle revue. Elle est l’héritière d’une lignée de publications francophones nées avec l’essor des pèlerinages au XIXe siècle. Son intention est clairement énoncée dans le premier éditorial : « Notre programme est simple et bien déterminé : c’est celui de maintenir et de répandre la connaissance de la Terre Sainte dans son vrai caractère de Dieu ».   La revue répond à un besoin : mieux faire connaître en Occident les réalités de la région et des lieux saints. Projet culturel ambitieux, la revue La Terre Sainte va devenir « une vitrine pour [les] missions [de la Custodie], mais aussi une « voix » pour défendre sa vision de la Terre Sainte » (« La Terre Sainte, vitrine de la Custodie », Marion Blocquet et Maria-Chiara Rioli dans Terre Sainte Magazine n°671, janv. Fév. 2021). Si les frères franciscains entendent bien s’adresser au plus grand nombre avec le choix d’imprimer la revue, dès ses débuts, en trois langues – italienne, française et espagnole – c’est bien souvent au cours d’un pèlerinage que l’un ou l’autre croyant va la découvrir.   Avec la création concomitante du Studium biblicum franciscanum, en 1924, la revue se fait rapidement l’écho des fouilles archéologiques et des restaurations menées par les archéologues franciscains sur le mont Nebo en Jordanie, à Emmaüs-Qubeibeh, Ain Karem, Tibériade, Bethléem, Béthanie, Dominus Flevit ou encore Nazareth. Ces découvertes et collections archéologiques sont déjà visibles dans la section archéologique du Terra Sancta Museum. Destinée d’abord aux pèlerins, la revue parle abondamment de l’histoire de l’Église dans la région et permet de découvrir la variété de la vie chrétienne au fil des 25 000 pages déjà écrites ! La précieuse rubrique « Chronique de Palestine » est à cet égard une mine d’or pour les historiens, les sociologues et autres anthropologues. « Cette rubrique s’offre comme une mémoire spectatrice des instantanés variés du passé local. Qu’il s’agisse de la circulation des trains en 1930 ou des Israéliennes qui ne feront plus leur service militaire près du canal de Suez à compter de décembre 1969 ; qu’il s’agisse de cinéma et des femmes musulmanes en 1935 ou encore des premiers shabbat-bus à Tibériade en 2019. Elle balaie depuis 100 ans un très large éventail de choses vues et de péripéties survenues dans la région » détaille Christophe Lafontaine, journaliste et auteur de l’article « Une rubrique en or pour les chercheurs » dans Terre Sainte Magazine n°671, janv. Fév. 2021).   En cette année anniversaire, la Custodie de Terre Sainte se devait d’honorer ses lecteurs mais aussi les nombreux rédacteurs, religieux et laïcs, qui se sont succédés à la tête des différentes éditions. Un numéro anniversaire a ainsi vu le jour, en début d’année et au printemps 2021, pour faire mémoire de ce riche patrimoine.

  « Sans la contribution de la revue, il nous serait impossible aujourd’hui de faire connaître le message des Lieux saints de manière sérieuse, intense et actuelle. La vie et le travail des frères de la Custodie resteraient inconnus. Une vie de partage fraternel entre frères de plus de 50 pays différents, une vie de prière liturgique et d ’intercession pour toute l’humanité, une vie d’humble service envers la petite communauté chrétienne locale, en harmonie avec l ’Église du pays, mais aussi de service à nos frères juifs et musulmans. C’est encore grâce à la revue que notre engagement en faveur du dialogue et de la paix continue d’être relaté, dans l’esprit de fraternité que le pape François nous a récemment rappelé à tous dans sa dernière encyclique » Fr. Francesco Patton, éditorial du numéro anniversaire de la revue. Animés du même élan universel, les franciscains font naître une édition en langue arabe As-Salam Wal-Kheir en 1940. Elle s’adresse davantage aux chrétiens locaux. A l’initiative des commissaires de Terre Sainte, présents dans plusieurs régions du monde, la revue va peu à peu se décliner en d’autres langues. Ainsi, en 1945, le commissariat de Vienne lance Im Land des Herrn. En 1975, le premier numéro de The Holy Land Review, version anglaise de la revue est tiré. Puis en 1986, à Lisbonne, voit le jour la version lusophone de la revue. Enfin, en 1995, une version polonaise Ziemia Swieta.   La revue fait écho, depuis plusieurs années, des avancées du Terra Sancta Museum, projet culturel qui se veut, lui aussi, au service du dialogue entre les cultures et les religions. Plusieurs articles parus dans la revue ont généreusement été mis en accès libre sur notre site. Parmi ceux-ci un article sur l’art de la nacre ou la collection d’icônes. Le dernier dossier de l’édition française été consacré à l’orgue de Bethléem qui sera exposé au cœur de la section historique avec le trésor de Bethléem.       Et l’année n’est pas encore terminée ! L’édition française, dans le cadre d’un prestigieux partenariat avec le Collège des Bernardins, proposera un colloque intitulé : « Terre Sainte Magazine, témoin d’un siècle d’histoire ». Ce colloque présidé par le Père Jean-Philippe Fabre, docteur en Théologie et Directeur des Cours publics au Collège des Bernardins, donnera la parole à des intervenants internationaux, issus de plusieurs disciplines. Comment, d’hier à aujourd’hui, les rédacteurs en chef de cette publication ont-ils su porter un regard chrétien sur cette région du monde aussi fascinante que déroutante ? Comment Terre Sainte Magazine conjugue-t-il son élan missionnaire initial avec un journalisme professionnel d’actualités ?

Plus d’informations ici : https://www.collegedesbernardins.fr/colloque-terre-sainte

    Pour découvrir la revue des Franciscains de Terre Sainte et vous abonner : Langue italienne : https://www.terrasanta.net/riviste/rivista-terrasanta/ Langue française : https://terresainte.aboshop.fr/ Langue espagnole : https://www.centrotierrasanta.com/revistatierrasanta Langue anglaise : https://myfranciscan.org/holy-land-review/ Langue portugaise : en attente Langue arabe :en attente
Partager
email whatsapp telegram facebook twitter